PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
lundi , 16 janvier 2017
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » Recherche dermatologue spécialiste de la peau noire

Recherche dermatologue spécialiste de la peau noire

Les dermatologues quels qu’ils soient sont tous compétents quand il s’agit de la peau. Et ils reçoivent tous la même formation et sont aptes à soigner tous les types de peau, y compris les peaux dites ethniques.Telles sont les généralités que beaucoup sont prêts à croire. Pourtant, il existe bien des spécificités liées à ces peaux. Pourtant, des spécialisations des peaux noires par exemple sont loin d’être une invention. On peut reprocher à certains de ces dermatologues de pratiquer des prix excessifs, ou de préférer se masser dans la capitale. Toujours est-il qu’ils maîtrisent leur domaine.

recherche dermatologue peau noire
Crédit photo

A la recherche d’un dermatologue spécialiste des peaux noires sur Lyon… Voilà ce qui aurait pu être le titre de cet article. Dans le souci de vous procurer toujours plus d’informations, ou moins de vous permettre de disposer d’un carnet d’adresse sur ce sujet ; la dure tâche m’incombait de tenter de dénicher quelques perles rares en la matière.

Premier essai : répondeur.

Deuxième essai, je contacte le dermatologue que l’on nommera Dr X. Je lui parle de mon souci. Il ne m’interrompt pas, du moins au début, puis me lance sur un ton méprisant que « rechercher un dermatologue spécialiste  de la peau noire c’est comme demander un dermatologue spécialiste de la peau de bébé. Tout le monde est pareil. On est dans une France Black Blanc Beurre ». Je rétorque alors que, dans ce cas, comment se fait-il que certains traitements indiqués pour certaines peaux ne le sont pas pour d’autres( tout en m’appuyant sur l’exemple du laser pour soigner les microkystes), sachant que le laser endommage les peaux noires. Tout ce qu’il trouve à dire c’est que tout le monde le sait que le laser est contre-indiqué pour les peaux noires. Tout ça avant de lancer non sans empressement qu’il a du travail (moi aussi ai-je pensé, j’ai un article à écrire!) et ne veut plus parler.

Voilà ce que j’appelle un brillant exemple de mauvaise foi. La plupart des dermatologues sait très bien que la peau noire est spécifique et que certains produits prescrits sont soit inefficaces, soit générateurs d’autres problèmes (crèmes contre l’acné très alcoolisées). Je parle en connaissance de cause, j’en ai écumé des cabinets de dermato qui semblent prescrire plus pour avoir l’air de dire qu’ils n’ont pas perdu leur temps, que pour vraiment atteindre un résultat.

Quand après plusieurs années vous avez le malheur de dire que vous avez tout essayé, certains d’entre eux s’offusquent comme s’il s’agissait d’une attaque personnelle. Et si vous leur demandez (par extrême lassitude) si cette fois ça va marcher , ils haussent les épaules en disant « on verra, et on reprend RDV dans 3 mois pour voir si on change de traitement. » Inévitablement 3 mois après on vous propose autre chose parce que ça n’a rien donné, et c’est repartit pour un tour.

Il y a cependant une poignée de bons dermatologue qui font un diagnostic approfondi en prenant en compte votre peau « ethnique », et cela sans forcément être spécialiste des peaux noires. Ceux là ne prennent pas la mouche quand on leur parle de problèmes caractéristiques des peaux noires, et avec de la chance, ils connaissent même la dernière crème hydratante anti acné qui ne vous brûlera pas le visage, car rappelons que la peau noire a besoin d’hydratation. Ces mêmes dermato savent que cortisone rime avec danger !

Si vraiment nous sommes médicalement égaux comme a l’air de penser le Dr mauvaise foi a si bien décrite, pourquoi pour établir un diagnostic certains médecins n’hésitent pas à demander aux personnes noires quel est leur pays d’ origine ? Pourquoi nombre de médecins usent de clichés dans leur « interrogatoire médical ». Et si on est tous pareil, pourquoi la dernière fois que je suis partie en pharmacie pour un produit anti tâche on s’est hâté de me diriger vers un produit ethnocosmétique (Kanellia en l’occurence).

Mais puisque nous somme tous égaux autant proposer le duo anti-tâche de chez Kanellia à des caucasiennes, je suis sûre qu’elles en seraient ravies ! La vérité est qu’en France l’ethnocosmétique est encore assimilé à communautarisme. Pendant que les pays anglo-saxons ont deux longueurs d’avance en la matière, la France souffre d’un déficit de personnes spécialisées dans les peaux ethniques. Du coup, comme beaucoup de dermatologues s’en désintéressent, eux qui jouissent d’une vraie formation médicale, ce sont des instituts de beauté plus ou moins qualifiés qui récupèrent cette manne. Et le résultat n’est pas toujours au rdv. Si vous aussi vous avez été victime de dermatologues de mauvaise foi, envoyez vos témoignages !

NB : cette anecdote date du 20 juin 2011 mais les choses ont-elles bien changé ?

Sika K.

Souvent engagée, parfois teintée d'ironie ma plume acerbedécrit sans compris ces phénomènes de société qui nous interrogent

Les derniers articles par Sika K. (tout voir)

One comment

  1. À PARIS, le Dr DENJEAN est particulièrement compétente.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :